Hommage à nos producteurs locaux

Hommage à nos producteurs locaux

Partager

Mettre à l’honneur tous les producteurs luxembourgeois, me tient particulièrement à cœur, car ce sont des hommes et des femmes qui font un travail incroyable - à respecter et à encourager car au bénéfice de nous tous !

La société dans laquelle nous vivons pousse la population à consommer davantage, d’une façon désordonnée et peu équilibrée. Notre façon d’acheter doit changer car les producteurs locaux sont souvent délaissés dans ce système de commercialisation. Quand on achète un produit, on regarde le produit et on oublie souvent le producteur qui est derrière tout cela…. Mettons-le en avant, surtout dans cette période printanière ou tout commence à sortir de la terre ou provenir des arbres fruitiers.

Consommer des produits locaux a de nombreux avantages. Que vous soyez particuliers, restaurateurs ou autre, choisissez la consommation locale !
En achetant des produits locaux, on soutient automatiquement l’économie locale et donc aussi celle des producteurs locaux qui travaillent pendant toute une année dans les champs pour vous offrir des fruits, des légumes et une viande d’excellence. Les bienfaits ne se limitent certes pas à l’apport financier, mais ils permettent aussi de faire perdurer le savoir-faire local et la culture traditionnelle des terres.

Suite aux récentes visites chez des producteurs-partenaires de Cactus, je peux vous assurer que ma vision d’un « simple » produit n’est plus la même. Plus que jamais, je me rends compte à quel point il faut honorer le travail de nos producteurs, tous confondus: agriculteurs, maraîchers, etc. Leurs exploitations restent à taille humaine, les traitements chimiques sont rares, voire souvent inexistants, ce qui fait un bien fou à la nature et à la santé de nous tous. Consommer local réduit les distances de transport des aliments et permet des récoltes à parfaite maturité, ce qui se traduit dans un optimum en termes de fraîcheur, saveurs et vitamines.

Les circuits courts ont donc un effet positif sur le goût et les apports nutritifs des produits. De plus, ils évitent que les aliments ne soient détériorés lors du chemin d’approvisionnement. Opter pour le local est donc également une manière concrète d’agir contre le gaspillage alimentaire.


Le produit du mois

La fraise

Durant la saison des fraises tout le monde en raffole! Mai et juin sont les mois idéaux pour déguster des fruits bien mûrs. Mais comme il existe de nombreuses variétés de fraises, certaines arrivent à maturité plus tôt et d’autres plus tard. De manière générale, les fraises ne poussent pas entre octobre et mars. Dans tous les cas, le plus important est de savoir comment bien les choisir. Comme tous les fruits, il est parfois difficile de choisir les bons. Quelle déception lorsque vous rentrez des courses et croquez avec plaisir… dans une fraise sans goût ou pas mûre ! Alors, pour éviter ces tracas, voilà quelques conseils simples. Les fraises bien mûres sont brillantes, ont une belle couleur bien rouge et sentent bon !

Les vertus de la fraise

Tout est bon dans la fraise et s’apprête à déguster: le fruit, les feuilles et même les racines, mais elles peuvent aussi être utilisées dans le domaine des soins de la peau (crèmes anti cernes, anti poches, anti rides, crème exfoliante...)

Les fraises fraîches sont peu caloriques, riches en fibres, en vitamine C et en antioxydants fournis par les flavonoïdes (qui donnent la belle couleur rouge aux fraises).

Respectons sa consommation dans sa saison si nous voulons profiter de ses meilleurs goûts et vertus.


La recette du mois

Carpaccio de fraise à la rose  

Les valeurs nutritives

Les épinards

Il s’agit d’un légume feuille de la même famille que la betterave. S’il est connu pour sa richesse en fer, il présente également de hautes teneurs en provitamine A, vitamine B9, vitamine K, vitamine C et est composé d’antioxydants.
Avec 23 calories aux 100 grammes, l’épinard s’impose comme l’un des légumes les moins caloriques.
Si l’essentiel de son apport énergétique est assuré par les glucides, il fournit également une quantité relativement importante de protéines pour un légume frais.

Recette Tombée d'épinard au sarrasin et riz soufflé  


Le chou-rave

Riche en antioxydants, en fibres, en vitamines et minéraux, ce légume printanier peut aider dans la prévention de maladies, notamment des cancers du poumon, de l'estomac et des reins. Le chou-rave possède un petit goût de noisette très agréable. Il peut se manger aussi bien cru que cuit.

Recette Tagliatelle de chou-rave, noisettes torrefiées et jeunes pousses  


Ma ceuilette sauvage

L'épiaire

Quand on frotte l’épiaire entre ses doigts, l’odeur dégagée n’est pas très agréable, d’où son surnom peu chatoyant d’ortie puante. Toutefois, il ne faut surtout pas s’arrêter aux apparences ! Si vous continuez à la travailler, la plante rendra sa vraie essence, comparable à l’odeur typique des champignons. Mais que manger de cette plante ? Eh bien, de préférence les feuilles et les jeunes pousses, mais surtout n’omettez pas les fleurs, car en beignet par exemple, elles ouvrent des sublimes possibilités en cuisine.

Recette Tempura d'épiaire  

 

 

Partager