L'hiver dans notre jardin

L'hiver dans notre jardin

Partager

La saison idéale pour se ressourcer et prendre soin de soi est l'hiver.

C’est la saison du repos, du calme et l'occasion de faire le point sur soi. Il est évident que suivant les saisons, on s'alimente différemment car la Nature est bien faite et nous fournit ce dont nous avons le plus besoin au bon moment. Les fruits et légumes bien juteux qui nous hydratent en été ; les fruits et légumes plus nourrissant qui nous apportent les bons éléments nécessaires à notre bonne santé en hiver. Notre alimentation hivernale doit permettre d'une part de stimuler les reins, et d'être en harmonie avec la saison et l'endroit où nous vivons. La saveur dominante de cette saison est le salé dont les reins ont besoin en hiver mais en sachant raison garder ! Encore faut-il, alors que nous trouvons désormais tous les fruits et légumes en toutes saisons, suivre cette nature et manger de saison et de proximité ! Même s’ils semblent moins nombreux, la saison regorge d’aliments bons pour la santé. Entre, les carottes, le céleri, les choux (sous toutes leurs formes), les salades d’hivers, le potiron, les oranges, les pommes et les fruits à coque, le choix est large et varié. Dans le même temps, tous ces fruits et légumes entrent dans la composition des plats traditionnels de la saison. Il y a aussi les légumineuses comme les lentilles, haricots secs, fèves, pois cassés, pois chiches, soja. On peut aussi compter sur les céréales tels le sarrasin, le sésame, le seigle et l'avoine qui sont des céréales réchauffantes.


Mon avis nutritionnel

Le chou kale : riche en vitamines A, C et K, en fibres et calcium, et ceci particulièrement si consommer cru.

Astuce : pour qu’il soit encore plus délicieux, massez-le délicatement (oui !), avant de le laisser mariner dans une vinaigrette.

Le panais : protège le cœur et lutte contre la constipation. Il fournit de l’énergie et renferme des antioxydants. C’est un produit alcalinisant et riche en vitamine B9 (folates).

Astuce : sa saveur sucrée rappelle celle du céleri, de l'anis et du chervis: idéal pour le valoriser dans des desserts.

RECETTE: CRÈME DE PANAIS CHOCOLAT BLANC  


Ma recette du mois: le céleri rave en croute de sel


Préparation:

  • Rincez le céleri sans le peler et en le brossant pour éliminer toutes traces de terre, puis épongez-le soigneusement.
  • Posez-le sur le lit de gros sel dans une cocotte et couvrez-le entièrement.
  • Glissez la cocotte au four et laissez cuire 1h 30 ou un peu plus si le céleri est très gros (four à 180 °C).
  • Attendez 1h avant de le retirer de la croûte de sel.
  • Servez le en tranches avec, selon votre goût, du beurre ou de l’huile d’olive, ou faites réduire 6cs de miel avec 6cs de sauce tamari et le jus d’un citron.
  • Laquer le céleri avec ce sirop et assaisonnez-le de quelques tours de moulin à poivre et ajoutez quelques noisettes grillées pour ajouter du croquant. Un vrai concentré de bien-être.


Ma cueillette sauvage

La forêt hivernale est un vrai étalage de délices: certaines baies et racines sont à leur pogée comme notamment le pin douglas, l’épicéa, l’écorce de bouleau, la prunelle, la bourse du pasteur, le polypode, les racines d’orties, la bruyère et ma star : les feuilles de houx, qui contiennent, entre-autres, des alcaloïdes à faible dose, de la caféine et de la théobromine - une substance contenue dans le chocolat!

Mon sirop facile à base de feuille de houx permet à merveille de parfumer p.ex. un mille-feuille de céleri, pomme et sarrasin torréfié ou de déglacer et laquer des carottes juste rôties.

Un joker en cuisine apportant une vraie source d’énergie !

RECETTE: SIROP DE FEUILLE DE HOUX ET PIN DOUGLAS  

Partager